C’est la ville la plus médiévale de l’Ombrie : ses édifices, ses ruelles, son environnement architectural en général conservent les caractéristiques typiques du moyen-âge, contribuant ainsi à créer une atmosphère vraiment unique.

Le Duomo conserve les œuvres des plus grands artistes eugubins du 16e siècle. Quant à la magnifique et panoramique Piazza Grande, elle abrite le Palazzo dei Consoli, symbole de la ville ; réalisé dans un style gothique qui témoigne de l’importance de Gubbio à l’époque médiévale, il conserve les sept « Tavole Eugubine », document fondamental du peuple italique, remontant à une période comprise entre le 3e et le 2e s. avant Jésus-Christ.

La maison de saint Ubaldo, ancienne tour où habitait le saint patron de Gubbio (13e-14e s.), la basilique Sant’Ubaldo, érigée au sommet du mont Ingino, à une altitude de 908 m, qui abrite la dépouille mortelle du saint, et les fameux cierges (les « Ceri »), sont les éléments fondamentaux d’une ville vraiment unique au monde.

La Festa dei Ceri se déroule chaque année à Gubbio, le 15 mai, et constitue sans aucun doute l’une des fêtes les plus célèbres au monde ; c’est une course folle pendant laquelle les habitants de Gubbio portent les « cierges », sur leurs épaules, jusqu’au mont Ingino. C’est une fête imprégnée d’une forte émotivité, où le public se sent absolument transporté. Surmontés des statues de saint Ubaldo, saint Georges et saint Antoine et portés sur les épaules le long des rues caractéristiques de la ville jusqu’au sommet de la montagne, les cierges, 3 gigantesques structures de bois pesant environ quatre quintaux chacune, sont l’élément central de l’une des manifestations religieuses populaires les plus singulières au monde. Les cierges de Gubbio ont d’ailleurs été choisis comme emblème du gouvernement régional de l’Ombrie.

Login Form
Register Form